Semaine du 26 juin au 2 juillet

Cette semaine, je vous propose trois pépites (mais pas que !), que j’ai à cœur de vous faire partager. L’une sera musicale et je suis sûr que « Wake up » vous a déjà fait frissonner. L’autre sera faite d’images, d’instants noir et blanc évoquant rêves, désirs et fragilités. Et enfin, même si le thème semble peu réjouissant (la mort), je vous inviterai plus que chaleureusement à une pièce de théâtre sans personne ! (intriguant hein ?)

Découvrir Berlin Rimini Protokoll Nachlass
Nachlass par le collectif Rimini Protokoll

Musique

Si vous êtes avide de découverte et/ou amateur de jazz, rendez-vous mardi soir 20h, à la Festsaal Kreuzberg pour le concert de The Sun Ra Arkestra. Marshall Allen (multi-instrumentiste aux costumes bariolés) continue de faire vivre la musique de Sun Ra, plus de vingt ans après sa mort. Sun Ra, c’est un compositeur et pianiste de jazz américain connu pour ses compositions et ses performances phénoménales et étranges. Son Arkestra saura le ressusciter le temps d’une soirée… A ne pas louper !

Dans un autre style, mais tout aussi perché, les jeunes japonais de Kikagaku Moyo (qui signifie « Motifs géométriques ») se produiront au Badehaus, jeudi à 20h. Si vous avez envie de planer au son de cithares et guitares psychées, je ne peux que vous le recommander ! En tout cas, moi, j’y serai !

Samedi, sur un air plus classique et dans un environnement magnifique (Waldbühne Berlin), l’Orchestre philharmonique de Berlin nous interprétera le « Ring des Nibelungen » (L’Anneau du Nibelung dont la trilogie de Tolkien s’inspire énormément) et ses légendaires Valkyries.

Et si vous êtes plus Verdi que Wagner, le Deutsche Oper Berlin présentera un Opéra en 4 actes d’après la tragédie de Friedrich von Schiller : Don Carlo. Cela se jouera dimanche à partir de 19h au 35 Bismarckstr.

Ce même dimanche, une longue nuit vous attend en compagnie de tambours, de synthés, de guitares et de chœurs qui vous font chavirer. J’ai nommé Arcade Fire. Au milieu des bois, ils enflammeront la scène de la Kindl-Bühne Wuhlheide dès 19h.

Et si ça vous plait et que vous en voulez encore… Win Butler (le chanteur) finira la soirée en beauté à l’ACUD, où il jouera les DJ’s sous le nom de « Windows 98 » en présence de la sombre et charmante Molly Nilsson.

Cinéma

Au menu, du homard, servi par Colin Farrell et Léa Seydoux sur un plateau d’une folle originalité. Un scénario déroutant et une jolie esthétique. Foncez voir « The Lobster » proposé par le Arte Sommer Kino Kulturforum, ne serait-ce que pour cette scène de danse dans la forêt… qui fera sûrement écho à vos soirées électros berlinoises :). Lundi dès 22h.

Amateur de techno, le Freiluftkino Kreuzberg projettera mardi le documentaire « Raving Iran » évoquant les luttes, dangers et persécutions qu’affrontent deux DJ’s de Téhéran. Pour rappel la musique « occidentale » est interdite de diffusion à la radio et la télévision en Iran. En 2014, six jeunes iraniens avaient été condamnés à de la prison et 91 coups de fouets pour avoir dansé sur une vidéo virale de « Happy » de Pharrell.

Jeudi soir, un autre documentaire s’intéressera à l’artiste qui s’est enfermé 3 jours consécutifs dans une pièce avec un coyote : Joseph Beuys. Si le personnage vous intrigue et que vous souhaitez en comprendre l’œuvre, rendez-vous à 19h à la Brotfabrik !

I Like America and America Likes Me – Joseph Beuys

Art

Studio Chérie et le Berlin Foto Kiez vous présente l’oeuvre du photographe Anders Petersen, qui conduira un workshop du 26 juin au 30 juin. Vendredi, une soirée lui sera dédiée ainsi qu’à son œuvre majeure intitulée « Café Lehmitz », bar d’Hambourg dans lequel il a trainé son objectif 35mm pour immortaliser des instants de vies en noir et blanc. L’un de ses tirages sera d’ailleurs repris pour la pochette de l’album « Rain Dogs » de Tom Waits. C’est mon coup de cœur visuel de la semaine.

Découvrir Berlin Anders Petersen Tom Waits

A 20h, ce même vendredi, une jeune artiste française du nom de Valentine Angot exposera ses dessins lors d’un vernissage au Vetomat. L’occasion de découvrir le travail de cette Parisienne d’origine, qui s’articule autour de la féminité et du corps féminin. Mais aussi l’occasion de découvrir ce lieu et ce collectif qui a posé ses valises récemment dans la Wühlistr. : le Vetomat.

Théâtre

A ne pas manquer, faites une petite croix dans votre agenda du 1er au 14 juillet au Martin Gropius Bau : Nachlass – Pièce sans personnes par le collectif berlinois Rimini Protokoll. « Nachlass », c’est ce qu’un individu laisse derrière lui après sa mort, une trace, une empreinte, un héritage, quel qu’il soit. L’installation consiste en 8 chambres, dont les portes se referment derrière vous. 8 chambres, 8 vies, que l’on va découvrir, survoler en quelques minutes. J’ai vécu cette expérience avec Elle et je reprendrai ici ses mots qui la décrive si bien :

J’ai parlé dans #lessuggestions de Découvrir Amsterdam du théâtre de Rimini Protokoll comme le théâtre de  »l’expérience sensible ». Dans ces 8 mini-pièces sans acteur, qui jamais ne tombent dans l’écueil du pathos, c’est l’expérience ontologique, inéluctable, bien trop floue mais tellement universelle – l’expérience du rapport à la mort et de son impact sur la vie. On en sort éprouvé et étonnamment heureux, reconnaissant. D’être là & ici dans ce présent, et voulant emporter dans son tourbillon ces 8 bouts de chemin partagés, ces bienveillantes voix de l’au-delà.

Plusieurs de ces scènes sont en français, d’autres en allemand, toujours surtitrées en anglais. Je vous le recommande. Vie-vement.

En vrac

Et si on se retrouvait avec légèreté mardi entre Frenchies adeptes du web pour un Apéro French Digital dans le Sommergarten du James June ? Histoire de se tenir au courant de leur projet et faire de nouvelles rencontres… Même si croiser des Français à Berlin, ce n’est pas ça qui manque 🙂

Toujours entre Français et francophones, allons à la rencontre d’Emilie de Turckheim et de sa traductrice à l’Institut français de Berlin. L’occasion de discuter de son « Popcorn Melody« . C’est mardi à 19h, en Français mit deutscher Übersetzung!

Sinon, on peut aller faire un saut dans la piscine du Sommerbad Humboldthain avec au programme des artistes, des musiciens, des performances… tout ça autour de l’eau !

Marre des restaurants végétariens et des formules vegan ? Envie de viandes, saignantes, grillées, de merguez, de Wurst… Le Berlin Grill & BBQ Festival est pour vous ! Dégustation tout le week-end à la Wartenberger Hof.

A tous une très bonne semaine, en espérant vite le retour du soleil, car dès le mois de juillet, je lancerai « Berlin à Vélo » et vous proposerai des visites guidées à vélo de Berlin et en français tous les weekends !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire