Semaine du 19 au 25 juin

Le théâtre se promène sur la réalité et la transforme sans violence, il laisse la possibilité à chacun de s’ouvrir.

C’était il y a deux semaines, au micro d’Augustin Trapenard sur France Inter : Daniel Mesguich, metteur en scène de théâtre.

Bleu désagencé – Das verlorene Blau

Théâtre – Vous l’aurez compris, on commence cette nouvelle semaine sur les planches ! La Quinzaine des ateliers, c’est 15 jours consacrés au théâtre amateur en français, surtitré en allemand !

Au programme, entre autres, les copains de La Ménagerie (que j’aurais le plaisir d’enfin retrouver !) sauront vous prouver que le « Bleu est une couleur chaude, très chaude », avec leur pièce « Bleu désagencé » (Das verlorene Blau), histoire d’un futur possible dans un monde ultra-connecté où les algorithmes sont rois. Représentations les 23, 25 et 29 juin à l’Acud Kunsthaus.

Il faut sans cesse rappeler que le théâtre nous demande qui nous sommes et nous révèle des parties de nous-mêmes.

Vous pourrez également retrouver le plus classique Cyrano, mis en scène par Damien Poinsard et qui promet une pièce drôle, burlesque et pleine de poésie. Ce sera les 23, 25 et 26 juin et pour réserver, par ICI !

Du théâtre, il y en aura pour les grands, comme pour les petits. Du 19 au 24 juin, s’ouvrira la 4ème édition du #FTFJ (Festival du Théâtre Francophone Jeunesse). Au menu : des pièces de théâtre jouées en langue française par des jeunes francophones et non francophones, mais aussi des workshops pour les acteurs en herbe et des formations pour les adultes. Plus d’infos sur Thealingua.

© Pidji-Photography / Pierre-Jérôme Adjedj

Et si dès le berceau, un peu précoce, tu t’émerveilles déjà devant ces grands rideaux rouges, ces costumes et ces personnages en tout genre, je t’invite vendredi à la PUMPE afin de rencontrer Vassilissa et de partager ses aventures dans un conte musical pour parents et enfants (à partir de 4 ans !)

L’art dramatique ne s’apprend pas, il contamine.

Enfin, rendez-vous plus ou moins incontournable : l’équipe du Groko vous invite à son traditionnel Impromatch, en français und auf Deutsch ! (histoire de pouvoir ramener vos potes allemands avec qui vous parlez sûrement anglais 🙂 ).

Musique – Soleil, concerts à tous les coins de rues, danse… La musique sera aussi à l’honneur cette semaine grâce à celui qui porte les chemises Vichy comme personne, j’ai nommé Jack Lang. Mercredi, La Fête de la Musique investira Berlin, ses rues, ses cafés, ses salles de concerts… Une petite carte ici pour vous y retrouver et tout le programme par là !

La semaine commencera extrêmement bien en compagnie de King Gizzard 
And The Lizard Wizard, lundi soir au Festsaal Kreuzberg (si vous arrivez à choper une place sur TicketSwap). Sept drôles de zigotos australiens qui vous serviront un kaléidoscope de notes pop/rock psyché agrémentées de flûte traversière et de rythmes (parfois) endiablés.

Le lendemain, mardi, c’est Devendra Banhart qui vous charmera à la Columbia Halle avec ses chansons folk intimistes et sa belle gueule.

Vendredi, laissez-vous ensorceler par The Warlocks et leur mur du son (deux batteurs, trois guitaristes). Du rock psychédélique, sombre, sale et mélancolique. (mon péché mignon 🙂 ) et ce sera au Bi Nuu.

Si on ne se retrouve pas là-bas, je vous propose deux autres soirées qui vont vous faire swinguer ! Ballroom au Bassy Club avec du concert live (The Black Tambourines), des Dj’s, des vinyles, du garage, du psyché… Sinon, rendez-vous au 11 Ziegrastraße pour une soirée Indiepop, Post-Punk, New Wave et sixties avec What difference does it make ?

Et puisque Berlin ne dort jamais (ou très peu), pourquoi ne pas enchaîner avec deux « release party ». Celle du prochain album du producteur et DJ Berlinois Sascha Funke. Entre deux pauses autour du feu, on ira danser en espérant un son digne de Mango.

L’autre soirée se déroulera au OHM dans le cadre du festival Berlin Atonal. Elle vaudra sûrement le coup d’y jeter un oeil ou une oreille et de s’y déhancher, rien que pour le live electro de TOLOUSE LOW TRAX, ou pour Laurel Halo qui nous fera découvrir son nouvel album.

7ème Art – Un classique du genre : « Twin Peaks: Fire Walk With Me », en plein air mercredi avec Mobile Kino ! (si la pluie ne pointe pas son nez). Conçu comme le préquel de sa série, le film vous emmène dans l’univers étrange et mystérieux de David Lynch. « Silencio », ça tourne !

Jeudi, on s’évade en Turquie et on retrouve cinq jeunes soeurs turques pleines de fougue et tentant de défendre leur liberté et leur joie de vivre dans le très beau film « Mustang » de Deniz Gamze Ergüve. C’est à 19h au Kino Moviemento.

Dans un tout autre style, mais parce que Berlin, c’est aussi ça. Si vous êtes curieux et à la recherche d’expérience, l’IPA Bar vous invite à une séance quelque peu particulière : « Lick&Listen #6». Avis aux amateurs ! 🙂

Art, expositionsVendredi, la galerie 68projects inaugurera une exposition regroupant les œuvres d’artistes tels que Tony Cragg, Anna Freeman Bentley, Michelle Jezierski and Alfons Pressnitz… Balladez-vous dans le Tiergarten et passez admirer !

Et sinon, ne manquez pas les « 48 heures de Neukölln » (48 Stunden Neukölln). L’art contemporain et les ombres (thème de cette année) envahiront rues, rooftops, galeries, ateliers, bâteaux, de jour comme de nuit ! Un événement à ne pas louper et l’occasion de (re)découvrir ce quartier en pleine effervescence.

Mode – Deux soeurs iraniennes ont décidé d’importer à Berlin un peu de leur pays, un peu de Téhéran. Elles ont sélectionné avec minutie des artistes et designers iraniens, afin de vous faire partager le meilleur de la créativité persane du moment. Passez leur dire bonjour dans leur boutique éphémère, c’est jusqu’au 29 juin !

Quoi de mieux pour finir la semaine que d’aller faire un tour à Schöneberg samedi ? Dénicher une perle sur le marché aux puces en face de la Rathaus, déjeuner coréen chez Ixthys (il paraît que c’est délicieux) et finir par se prendre un café en terrasse avec un cheesecake fait maison chez Sorgenfrei (libre de tout soucis !).

Bonne semaine à tous !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.