Semaine du 12 au 18 juin

J’ai quitté une jolie p’tite Dam et son Amstel (qui m’avaient pourtant mis l’eau à la bouche) pour retrouver une ancienne conquête, plus grande, toute aussi survoltée, bouillonnante la nuit tombée, un tantinet tourmentée aussi… la pauvre mais plutôt sexy : Berlin.

Rencontres internationales paris berlin
Ouverture des Rencontres Internationales Paris/Berlin

Lundi, on commence ces premières #suggestionsdelasemaine berlinoises sous le thème de l’art, du théâtre et de la performance avec l’ouverture du « Performing Art Festival » qui envahira plus de 60 lieux de la ville avec près de 120 productions différentes. Au programme (que vous pouvez retrouver ICI), des performances théâtrales, de la danse contemporaine et pour les petits comme les grands, du théâtre de marionnettes.

Vous pourrez ainsi vous laisser tenter, mercredi soir, par « Un peu de romantisme » présentée par l’artiste et chorégraphe « Lyllie Rouvière » qui vous propose une interaction entre corps, espace et objets.

No worries, pas besoin d’être forcément germanophone, notamment pour les installations qui feront partie du festival. En parlant d’installations d’ailleurs, faites une place dans votre agenda début juillet pour « Nachlass – pièce sans personne », installation théâtrale du collectif berlinois « Rimini Protokoll ». Claque émotionnelle dont on ne ressort pas indemne. Je les ai découverts moi-même grâce à Découvrir Amsterdam. Gardez-le dans un coin de votre tête, je vous en reparle très bientôt.

Et si tous ces artistes et performeurs (parfois un peu fous, on en convient 🙂 ) ne vous branchent pas plus que ça, venez donc swinguer mardi sur le son crépitant des vinyles de Daisy d’Or pour une soirée d’ouverture sixties « Yé Yé Bang Bang ».

7ème Art – Du 13 au 18 juin, s’ouvriront également à la Haus der Kulturen der Welt (Maison des Cultures du Monde) les « Rencontres Internationales Paris/Berlin », avec une soirée d’ouverture dédiée au nouveau cinéma et à l’art contemporain. Une sélection de 110 films et vidéos du monde entier seront ainsi à découvrir toute la semaine et dès 19h, 3 films rares y seront projetés. C’est gratuit et si vous n’êtes pas très cinéma, on peut toujours se retrouver à partir de 22h sur le toit de la HKW pour une soirée en compagnie de DJ Nasri.

Mardi : un p’tit goût de réchauffé, certes, mais leur découverte reste un souvenir à jamais gravé : gamin, mon papa m’avait filé la cassette de Rainbow et ce « 24 Carat Purple » à glisser dans mon Walkman (cadeau de communion !) – Et puis qui n’a jamais fredonné « Smoke on the Water », une guitare air à la main ? Les papys de Deep Purple se produiront donc à l’Arena de Berlin.

Mercredi, dans un tout autre style, vous aurez peut-être l’occasion (rare) de franchir les murs du Berghain (enfin, de sa Kantine !) pour le concert de l’Américain Perfume Genius avec un tout nouvel album marqué par l’addiction et les traumas.

Jeudi, amis germanophones, je vous invite à sortir des clichés et de nos a priori en participant à une discussion sur la place et le rôle des femmes dans les États arabes, notamment suite aux événements du Printemps Arabe. Ça se passe à la Friedrich Ebert Stiftung de 18h à 20h.

On pourra aussi aller se la couler douce au son des « aquatic summer tunes » de l’équipe de Down by the Lake chez Heiner’s/Weser58 dans le quartier de Neukölln.

Vendredi, deux expositions photos dans des styles bien différents. Dans les deux cas, vous en prendrez plein la vue. L’une (World Press Photo) pour ces clichés d’une beauté parfois difficile à apprécier tant elle reflète la dure et violente réalité du monde. L’autre pour les clichés noir et blanc sexy et poétiques d’Helmut Newton et les photos au charme sulfureux (parfois même écœurant) de Mario Testino.

18809297_807575639410587_1596906155328667648_n
Gainbourg et Jane B. par Helmut Newton

Au lieu d’aller manger des crevettes et de boire du rosé chez Allans Breakfast Club (café plutôt cool by the way), si on se retrouvait dans le quartier nord de Pankow, pour la soirée de clôture de la petite exposition « Bungalow 11 » ? La Pankow Willner Brauerei (Brasserie) vous ouvre ses portes. L’occasion de découvrir les productions graphiques de jeunes artistes, de boire une bière et d’écouter de la bonne musique. Et si vous avez envie de soutenir leur projet : c’est par ICI !

Samedi, je vous propose un vernissage : celui de l’expo « Perceiving Colours », organisé par le Musée des couleurs (et ce n’est pas le plus improbable des musées !). Apprenez comment fonctionnent vos deux globes oculaires et votre cerveau face aux illusions. Le bleu sera également à l’honneur (et à l’étude) dans la « Colour Room ».

Après en avoir pris plein la vue, allez donc retrouver le Maitre des Illusions : Banlieue Record invite Gilb’r et Benoit B, all night long. Je crois que c’est là qu’on ira danser.

Et sinon, on pourra toujours aller faire un tour chez nos nouveaux voisins, avec une soirée éclectique : Atheer Adel en live et DAMA (d’Oscillator) pour nous enflammer.

Envie de voyager ? Une virée argentine en compagnie de La Yegros ? C’est samedi, à Schlesi, au Bi Nuu. Ambiance Tacos et compagnie 🙂 .

Dimanche ? Pourquoi pas se faire une petite ballade à vélo dans Berlin avec « Take a Bike ». A partir de Juillet, je me propose de vous accompagner et de vous faire visiter en deux roues mes quartiers préférés. A suivre !

Et si vous avez envie d’éviter le blues du dimanche soir, les fauves de La Ménagerie e.V. vous invite à leur Match d’Impro rituel. Ça se passe à l’ACUD, rendez-vous 19h pour un moment détente assuré.

Très bonne semaine à tous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.