Rencontre avec 8 femmes

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’évocation de « Huit Femmes », chacun se souvient du film de François Ozon réalisé en 2002. On les revoit toutes, ces 8 grandes actrices dans leur costume vintage : Catherine Deneuve en bourgeoise de province désabusée, Fanny Ardant en femme fatale, Isabelle Hupert en vieille fille hypocondriaque, Danielle Darrieux en grand-mère avare et alcoolique, Ludivine Sagnier en lycéenne espiègle, Virginie Ledoyen en fille aînée de bonne famille, Firmine Richard en brave domestique amoureuse d’une autre femme ou bien Emmanuelle Béart en soubrette aguicheuse.

8 femmes affiche decouvrir berlin

Elles sont mère, épouse, fille, sœur ou bonne, toutes réunies dans cette grande maison bourgeoise isolée en pleine campagne, avec à l’intérieur le corps d’un homme assassiné et parmi elles une coupable. Tour à tour témoins, juges, accusées ou victimes – derrière les mensonges et les apparences – le vernis craque.

Un scénario comme un jeu de CLUEDO, efficace.

8femmes decouvrir berlin

Mais à l’origine, c’est bien sur scène qu’a d’abord eu lieu ce procès… En effet, ce qu’on oublie souvent, c’est que ce scénario est tiré de la pièce de théâtre originale de Robert Thomas datant de 1958.

Ce week-end (du 2 au 3 décembre 2017), à l’Institut français de Berlin, la Compagnie de théâtre Les Marcelles tentera de redonner vie à cette pièce à travers une réinvention du texte original et une mise en scène contemporaine par le comédien Vincent Simon.

A l’origine de « tout » (mais surtout de la compagnie) et je vous en parle assez souvent : La Ménagerie e.V – Plateforme de théâtre francophone à Berlin. C’est là que ces 9 passionnés de théâtre se sont rencontrés. C’est en novembre 2016 qu’émerge leur désir de se réunir autour d’un projet théâtral plus approfondi.

L’histoire de « Huit femmes » de l’auteur Robert Thomas et son décor des années 1950 à dépoussiérer s’impose alors aux 8 comédiennes et au metteur en scène Vincent Simon. En effet, le film a fait fureur en Allemagne (un atout pour toucher un public plus large à Berlin), et il évoque avec dérision différents clichés de notre pays qui ne demandent qu’à être détricotés sur les planches : la féminité, l’élégance et la tradition.

Un sacré défi que celui de s’attaquer à cette histoire qui a connu un succès populaire en France comme en Allemagne, mais également celui de proposer une nouvelle pièce, réinventée, chantée et dansée (en clin d’œil à Ozon) !

8femmes 2 decouvrir berlin

Au-delà du polar, la pièce nous interroge également sur la place de la femme dans notre société. Entre condition féminine des années 50 et luttes féministes du XIXème siècle, les choses ont-elles tant changé ? N’avons-nous pas encore en représentation les mêmes schémas familiaux idéaux, les mêmes préjugés, les mêmes censures ? Le meurtre de Marcel ne symbolise-t-il pas une tentative (vaine ?) de mise à mort du patriarcat sur scène ?

C’est d’ailleurs en clin d’œil à cette dernière interrogation que les comédiennes décident de se donner le nom de compagnie suivant : Les Marcelles.

Si vous souhaitez les retrouver sur scène, je vous donne donc rendez-vous samedi 2 décembre à 19h et dimanche 3 décembre à 17h à l’Institut français de Berlin.

Les réservations pour les représentations de « 8 Femmes » ont toutes été prises, mais vous pouvez tenter votre chance en venant de manière spontanée. 20 places supplémentaires seront mises en vente uniquement sur place 30 minutes avant le début du spectacle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.