Semaine du 25 septembre au 1er octobre

Hier certain(e)s s’affrontaient dans une course au pouvoir (plutôt gagnée d’avance). D’autres rivalisaient dans une autre course, parcourant Berlin sur 42km dans leurs chaussures de runnings fluos. Lui court tout seul, il court après les filles de l’aurore mais se sent toujours tout seul. Et moi, j’te connais à peine, mais ce serait une veine qu’on s’en aille un peu comme eux… (spéciale dédicace à tous ceux qui sont allés voter, aux marathoniens qui ont mouillé le maillot et à tous les fans de W. Sheller)

20464817_10213536385061040_608597353_o
© Transboulognexpress

Lundi 25

We can be Heroes. On commence la semaine sur les traces de Bowie ! Pour la sortie du coffret David Bowie – A New Career in a New Town (1977 – 1982), Berlin Music Tour vous propose des visites à pieds sur les traces du chanteur légendaire.

david bowie berlin tour decouvrir berlin

La pièce est plongée dans le noir. Le public est muni de lampes de poche. Il décide de ce qu’il veut voir et de quelle manière il utilise la lumière. L’artiste est ainsi libre de créer de nombreuses nuances de couleurs selon le matériau sur lequel se réfléchit la lumière. Souls and Species | öffentliche Probe (répétition ouverte au public), une expérience à vivre à la Theaterhaus Berlin Mitte à 20h.

theater haus berlin mitte decouvrir berlin.jpg
Souls and Species – Inghild Karlsen

Vous prendrez quelques notes pour moi ? Si vous êtes aussi freelancer à Berlin, un séminaire gratuit vous est proposé à partir de 17h. Thomas Desray, conseiller financier, vous renseignera sur les principaux aspects du statut d’indépendant, les règles à respecter et les pièges à éviter.

statut-dindépendant-decouvrir-berlin.jpg

Un concert ou un ciné en ce lundi soir ? Au choix, le live de Clap Your Hands Say Yeah à la Kantine du Berghain, ou un petit film français de Cédric Klapisch avec « Ce qui nous lie » (der Wein und der Wind) au Cité Kino Wedding à 18h45.

Mardi 26

Little Red Riding Hood, Cappuccetto Rosso ou bien červená karkulka…

rotkäppchen decouvrir berlin

Redécouvrez l’histoire du Petit Chaperon Rouge à l’Institut français à 19h30 lors d’un rendez-vous international « slam et poésie ». Laissez-vous bercer par cette histoire qui vous sera contée dans différentes langues tout au long de la soirée.

Les folles américaines de Birdcloud vous donnent rendez-vous au Bassy Club à 20h pour un concert Country-Punk. Si comme elles vous vous préservez pour Jésus ou si comme moi, vous aimez l’irrévérence…

Midori Takada, excellente percussionniste et compositeur japonaise ravira vos oreilles de sa musique minimaliste et contemplative. (Hebbel am Ufer HAU1, 21h)

midori takada decouvrir berlin
Midori Takada

Une occasion de rentrer au Berghain à coup sûr ? Ce sera pour le concert de Forest Swords à 20h. Mélange des genres absolu, don de la confusion. On ne saurait mettre un nom sur ce groupe nous venant tout droit de Liverpool.

Mercredi 27

On a tous été confrontés de près ou de loin au conflit syrien. Et si on essayait d’en savoir un peu plus, sans simplement se contenter des infos de BFM TV ? Une conférence gratuite intitulée « Syria: What do we need to know about the conflict? » sera organisée au Stillpoint Spaces Berlin à 19h. Et si vous souhaitez apporter votre soutien à l’association « Back on Track Syria », c’est par ICI !

syria-decouvrir-berlin.jpg

Être amoureux… Ça rajoute un truc à la vie.

Dans son documentaire “Swagger”, Olivier Babinet filme frontalement onze collégiens d’Aulnay-sous-Bois et capte leurs doutes, leurs espoirs et leur façon de voir le monde. La projection a lieu à 19h au City Kino Wedding.

digital in berlin découvrir berlin

Amateurs de musique expérimentale, ambient, minimale… Elle nous vient de Rennes et se produira en live à la Musikbrauerei : Felicia Atkinson. Elle sera accompagnée par Ectoplasm Girls et Arad. (Ouverture 20h, Concert 21h, 8€)

Jeudi 28

Cuisine italienne ou cuisine orientale ? Vous aurez le choix ce jeudi avec :

nationalgalerie decouvrir berlin
Ouverture du Prix de la Nationalgalerie 2017

Tous les deux ans, à l’automne, quatre artistes de moins de 40 ans vivant en Allemagne sont nommés pour le prix de la Nationalgalerie. La Hamburger Bahnhof présentera ses 4 artistes dans un exposition commune qui ouvrira ce jeudi à 20h !

Sinon, vous pourrez me retrouver à la Kantine du Berghain avec mon partner in crime Tom Frost pour le concert de Not Waving et de la québecquoise Marie Davidson.

Je l’ai croisé dans une cave de poètes à Roubaix il y a quelques années. Je ne peux que vous le recommander : le mystérieux Slow Magic tambourinera au Gretchen dès 20h.

Vendredi 29

poetry brothel decouvrir berlin

Une cave aux poètes à Roubaix… Un bordel de poésie à Berlin. Le concept ? Vous vous installez confortablement dans un divan et vous payez un(e) poète qui vient vous déclamer de jolis vers à votre oreille. Ça se passe à l’INSOMNIA Berlin à partir de 18h30.

indian vegan night decouvrir berlin

Une nuit indienne, vegan et sans gluten ? C’est au Satt & Glücklich à 19h30 et pour un menu à 16,50€.

bling digital decouvrir berlin

De l’électronique en guise de dessert avec Bling Signal, des synthés, du modulaire et surtout Driftmachine, UCC Harlo et Ephemeral Tomorrow en live. (Rigaerstr. 9, 19h)

 

Un autre événement musical qui mérite toute notre attention : ›Parallax‹ by Deutsches Symphonie Orchester and Berlin Atonal. Un lieu de rencontre entre la musique contemporaine classique et le monde de la musique électronique, expérimentale et techno.

berlin atonal dso decouvrir berlin
›Parallax‹ by DSO and Berlin Atonal

Je vous propose également un petit vernissage en présence d’une artiste berlinoise : Georgie Harrison. « (I’m) Nobody’s Baby » est une expo qui fait l’expérience du féminin et de la féminité. Pouvoir de suggestion et suggestion du pouvoir… Je vous laisse la découvrir au AKA dès 20h.

georgie harrison decouvrir berlin

 Samedi 30

anomalie art club decouvrir berlin

Un finissage pour débuter le week-end en douceur avec l’exposition « Light Strikes » : une série d’installations et d’œuvres toutes en lien avec le thème de la lumière… (Anomalie Art Club, 19h)

media spaces decouvrir berlin

Ou serez-vous plutôt tenté par le vernissage cette fois de l’exposition « Media Spaces » avec au programme, performances de réalité virtuelle, danses, vidéos et effets de lumières… (DOCK 11, 19h)

Un concert gratuit (gegen Spende) de Garage-Blues ça vous dit ? Vous pourrez retrouver Vic du Monte and the Downshifters au numéro 47 de la Eisenbahnstraße.

Ils auront de la concurrence, car le même soir, jouera Rancune au Morphin Bar, groupe de synth-wave français installé à Berlin. Ils nous régaleront avec leur titre « Putain de problème » ou encore « Freiheit mein Arsch » ! (à découvrir si ce n’est pas déjà fait)

Dimanche 1er

Ça manque de Techno tout ça non ? Une soirée qui vous tiendra éveillé jusqu’au petit matin avec SLEEPERS et notamment le live de Clans of the Alphane Moon. (23h59, OHM)

Si danser vous a donné faim : l’Ambassade indienne vous convie à un festival « Indian Food » à partir de 12h30. (Gratuit !)

Why are you so dangerous? I will lie awake and thinking of you.

Pendant qu’avec Lise – ses airs qui déstabilisent et nos valises pleines d’air – on s’envolera vers la belle Bruxelles (on arrive !), l’un de mes groupes fétiches investira la scène du Columbia Theater Berlin : The Black Angels. Parce que « le noir, c’est la rigueur absolue », mais surtout parce qu’ils sont les pionniers du renouveau psyché. Vous me ferez le plaisir d’y aller pour moi et de vibrer sur leur guitare et la voix magnifique d’Alex Maas.

Bonne semaine 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.