Semaine du 14 au 20 août

« I had too much to dream last night », « Can’t seem to make you mine », « Pushin’ Too Hard », « Don’t Look Back », « You’re gonna miss me »… furent les titres qui bercèrent mon adolescence et qui ont aujourd’hui encore une résonance toute particulière. Celui qui mit au grand jour ces chansons de rock peu connues de la fin des années 60 hantera Berlin de sa crinière argentée. On commence la semaine avec lui sous le signe du Rock ‘n’ Rock (And I love it!).

Grafiti Berlin Découvrir Berlin
© Transboulognexpress

Musique, Concerts, DJ’s

Lenny Kaye donc. Accessoirement guitariste de Patti Smith, il créa en 1972 l’une des meilleures compiles de tous les temps (j’exagère ?) : Nuggets: Original Artyfacts from the First Psychedelic Era, 1965-1968. Ces titres, ils les jouera sans ordinateur, ni CD, mais bien sur sa platine vinyle de 21h à minuit. Alors, rendez-vous lundi au Wowsville Bar.

Si vous le loupez, vous pourrez vous rattraper dès le lendemain en première partie du concert de la classieuse Patti Smith mardi 19h à la citadelle de Spandau !

Si vous y prenez goût en début de semaine, vous pourrez reprendre une dose de sixties vendredi soir au Bassy Club pour une soirée « 60’s Wave à Gogo » !

Bassy Club Découvrir Berlin

Dans un style beaucoup plus expérimental, amateur de sons étranges, de vague de synthés et de bruits industriels, vous êtes conviés lundi à 21h chez Madame Claude, pour un « Experimontag » en compagnie de Monocrete et Plastiglomerate. Strange Kind of Woman Sounds !

Plus planant, plus « ambient » experimental, electro et acoustique : Sarah Davachi jouera en live mercredi soir. Canadienne titulaire d’une licence en philosophie, elle détient aussi un master en musique électronique obtenu à Oakland. Comme d’habitude, l’ACUD nous surprend et nous fait voyager avec sa programmation plutôt bien léchée ! (19h, ACUD MACHT NEU)

 

Cinéma

Des salles obscures, Berlin n’en manque pas… Entre le magnifique « Kino International » de la Karl-Marx Allee, les Open-Airs et le petit cinéma indépendant « Tilsiter Lichtspiele« , vous avez le choix !

Sur les écrans cette semaine, mercredi un documentaire suivant la tournée provinciale des poètes russes Evgeniy Alyokhin et Konstantin Speransky, membre du groupe de rap russe underground Makulatura. (19h30, The Hole)

Inner Rap Découvrir Berlin
Documentaire « Inner Rap » de Margarita Zakharova

Pink Floyd et son Dark Side of the Moon de retour sur la toile au Planetarium am Insulaner. Il faudra batailler pour obtenir son ticket ! (Vendredi, 20h)

Un film à vous tirer les larmes : Manchester by the Sea sera projeté au Freiluftkino Friedrichshain (cinéma en plein air). (Vendredi, 21h)

Manchester by the sea Découvrir Berlin

Un classique du genre… Une arrivée sur fond de noix de cocos qui s’entrechoquent, un chevalier noir… Et surtout un humour bien anglais : retrouvez les Monty Python et leur Saint Graal au Stone Brewing Berlin ! (Vendredi, 21h)

L’histoire peu commune d’une famille allemande communiste en RDA… Direction Wedding, au City Kino, pour le film In Zeiten des abnehmenden Lichts. (dimanche, 14h)

In zeiten des abnehmenden Licht Découvrir Berlin
In Zeiten des abnehmenden Lichts au City Kino Wedding

Si vous ne connaissez pas encore ce réalisateur, je vous le recommande fortement ! Fatih Akin, réalisateur turco-allemand a déjà fait sensation avec son magnifique et bouleversant « Head on » (Gegen die Wand). On le retrouve beaucoup plus léger dans une comédie avec le film « Tschick », l’histoire de deux ados qui partent à l’aventure. Un road-movie rafraichissant. (Jeudi, 21h, Freiluftkino Friedrichshain)

Art, expositions, danse

Envie de vous initier au dessin, à la peinture, au fusain ? Rendez-vous au Keith bar pour un nouveau workshop en présence de modèles vivants. Débutant ou confirmé, vous êtes les bienvenus ! (Mercredi, 19h30)

Modèles vivants Découvrir Berlin

Dans le cadre du Festival Tanz im August, le chorégraphe britannique Michael Clark, connu pour son style peu conventionnel mêlant précision et chaos, ballet et post-punk, revient à Berlin avec « to a simple, rock ‘n’ roll song » sur la musique de Bowie et Patti Smith. A ne pas louper !

Allez checker le programme du Festival, ça vaut le détour !

Ce sera également cette semaine la longue nuit des musées, à ne pas rater ! Pourquoi ne pas se retrouver au Museum für Kommunikation ? Voici plus ou moins ce qui vous y attend : « Hula-Hoop, Comic-Kunst, Surf-Bands, Super-8-Kino, Vintage-Mode, Space-Age-Workshops, Rock&Roll und Rockabilly, Cocktails et Burger ! »Lange Nacht Découvrir Berlin

Oiseaux de nuit

L’Urban Spree accueillera jeudi dès 22h le pays du Soleil-Levant et la crème des DJ’s japonais. Matez ce petit trailer… Ça promet !

Une nuit à vous ensorceler… WITCH RAVE : vendredi soir, on dansera sur l’Insel de Treptow. Performances, cinema et Dj’s seront au rendez-vous.

Mannequin Records Découvrir Berlin
Mannequin Records Nacht I

Une nuit en l’honneur du label Mannequin Records, de l’electro, de la techno, du dark… Giant Swan en live… Cocktail parfait. (Vendredi, minuit, Berghain)

Un peu plus soft, samedi soir le Châlet invitera Erol Alkan et Nina Las Vegas entre autres…

Sunday school Découvrir Berlin

Dimanche 15h, on reprend le chemin de l’école avec Bobbypin (Ex-TOPS), World Brain et Ken Chic. Je vous laisse écouter ! (Ziegrastr. 11)

En vrac

Synthesizer Découvrir Berlin

Et pour finir la semaine, musicien en herbe, on chinera un bon vieux synthé au Birgit&Bier dans le cadre du Synthesizer Flohmarkt (marché aux puces)

Bonne semaine à tous !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.