Rencontre avec Rodolphe Kollagen

Découvrez Berlin à travers ses artistes et ses créateurs…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir fait des études d’hôtellerie, puis de commerce et après quelques années à travailler dans les grands magasins parisiens, Rodolphe a repris des études de décorateur d’intérieur pour ensuite travailler dans l’encadrement d’art.

Rodolphe Kollagen Portrait Découvrir Berlin

Passionné par la récupération et l’Arte Povera, il a commencé par faire des superpositions de miroirs qu’il exposait principalement dans les bars et restaurants de ses amis. Ce n’est qu’après ses études de décorateur que le collage s’est imposé à lui.

Ses artistes préférés ? Erró et Jacques Villeglé.

Son travail consiste surtout à récupérer des visuels de magazines gratuits comme H&M, KaDeWe, Galeries Lafayette… ainsi que des affiches de rue.

En fait, principalement du gratuit destiné à être jeté, pour ensuite les ré-assembler, leur donner un nouveau sens, ou simplement réutiliser les couleurs pour créer un nouvel ensemble.

Rodolphe Kollagen Femme Noir et Blanc Découvrir Berlin

Retrouvez les créations de Rodolphe sur son Site, sa page Facebook ainsi que sur Pinterest 

Exposition

Présent à l’exposition bi-annuelle INSTINCT à la galerie Village du 7 au 10 septembre 2017.
On vous donne donc rendez-vous jeudi 7 septembre au Kurfürstenstr. 31/32 au fond de la cour !

Instinct Découvrir Berlin

Plus d’infos sur www.instinct.berlin ou sur l’événement Facebook.

Interview

Pourquoi Berlin ?

Après douze ans à Paris, j’avais besoin de voir autre chose. D’abord Oslo, où j’ai commencé à exposer au côté de Magne Furuholmen (ancien membre du groupe A-Ah devenu peintre). Mais c’est finalement Berlin qui m’a séduit.

Qu’est-ce que tu aimes à Berlin ?

C’est avant tout ce « bordel », avec ses squats et sa richesse en créativité artistique qui m’ont plu. Comme disait l’ancien maire de Berlin Klaus Wowereit : « Berlin ist arm, aber sexy. » (Berlin est pauvre mais sexy).

Quels sont tes repères ? Les lieux que tu aimes et que tu nous conseillerais ?

J’aime beaucoup l’Urbex (urban exploration), rentrer dans des endroits interdits, abandonnés, squattés. Voir la nature reprendre ses droits. Les arbres qui poussent sur le toit d’un ancien hôpital abandonné…

Mais aussi l’architecture, le Jugenstil (équivalent en Allemagne de l’Art Nouveau), l’expressionnisme Berlinois (inspiré par le film Metropolis), ainsi que les bâtiments qui ont survécu aux bombardements et qui aujourd’hui se retrouvent enfermés entre des immeubles de la guerre froide et de la réunification.

Et finir mes journées au Café am Neuen See, boire une bière au bord de l’eau en regardant le soleil se coucher sur le Tiergarten.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.