Musées

Amateurs d’art et d’histoire, vous ne serez pas déçus. Parfait pour les jours de pluies ou pour vous rafraîchir en plein été, Berlin rassemble près de 180 musées aux collections de peintures et sculptures époustouflantes.

L’Île aux Musées (Museumsinsel)

L’Ile aux Musées a été créée à l’initiative du roi Frédéric-Guillaume III au début du XIXème siècle, dans l’idée de faire concurrence au Louvre. Elle rassemble aujourd’hui des collections archéologiques et artistiques uniques au monde.

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999, l’île réunit cinq musées dont le musée de Pergame, le musée Bode, l’Ancienne Galerie Nationale, le Nouveau Musée et l’Ancien Musée.

Pergamonmuseum Musée de Pergame Berlin
Musée de Pergame

On commence par le plus célèbre, le musée de Pergame (Pergamonmuseum), reconnaissable à son architecture en U. On ancre ses pieds au sol et on se prend de vertiges face à l’imposant Autel de Pergame élevé en l’honneur de Zeus et reconstitué grandeur nature au sein même du musée. Démesurée et somptueuse est aussi la porte d’Ishtar sur laquelle rugissent les animaux sauvages sur fond de céramique turquoise. Enfin, laissez-vous tenter par l’art islamique et une collection d’enluminures, de tapis et de miniatures qui vous feront voyager.

Bode Museum Berlin
Musée Bode

A la pointe nord de l’île, se trouve le musée Bode (Bode Museum) au sein duquel on peut admirer des œuvres de l’Antiquité et du Moyen-Âge ainsi que jusqu’à la fin du XVIIIème siècle. Sculptures italiennes et art byzantin côtoient des pièces du Proche-Orient, d’Égypte et de Russie… On y croise également les statues monumentales de Saint Sébastien et Saint Florian datant de la guerre de Trente Ans (Narcisse m’oblige à le mentionner…).

Berlin Mitte Museumsinsel Alte Nationalgalerie
Ancienne Galerie Nationale

A son sommet gisent les statues des trois arts, la Peinture, la Sculpture et l’Architecture : il s’agit de l’Ancienne Galerie Nationale (Alte Nationalegalerie). Passé son impressionnante façade à colonnes, vous y découvrirez notamment les œuvres poétiques et mystérieuses de Caspar David Friedrich et de nombreux impressionnistes français. Rassemblant aujourd’hui des œuvres qui furent éparpillées au quatre coin du monde à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce musée incarne le thème fort de l’unité allemande à travers l’art. Collection consacrée principalement au XIXème siècle tandis que la Neue Nationalegalerie couvre tout le XXème siècle.

Neues Museum Berlin
Nouveau Musée

Détruit en grande partie par les bombardements, le Nouveau Musée (Neues Museum) n’a pas perdu de sa splendeur et ce, grâce à l’architecte David Chipperfield (pas le magicien non). Le musée réunit les collections de la Préhistoire et du début de l’Histoire. Mais il vaut surtout le détour pour ses antiquités classiques et ses riches pièces égyptiennes. Plongez dans le sanctuaire de Néfertiti (« la beauté est arrivée ») et admirez sous de jolies lumières le buste de la célèbre reine égyptienne.

Altes Museum Berlin
Altes Museum

L’Ancien Musée (Altes Museum) quant à lui porte bien son nom puisqu’il s’agit du plus vieux musée de la ville destiné à initier le grand public au monde de l’art. Bâtiment massif à colonnade ionique (18 en tout), vous y retrouverez principalement une superbe collection d’antiquités grecques et romaines et notamment une série de jolies céramiques racontant le quotidien de cette époque.

Histoire et mémoire

Berlin est une ville imprégnée d’Histoire et l’on ne peut y échapper en se baladant dans ses rues. L’une des visites les plus déroutantes et émouvantes que je vous conseille, est celle du Musée juif (Jüdisches Museum Berlin). Son architecture est, à elle seule, une œuvre en soi : conçue par l’architecte américain d’origine polonaise Daniel Libeskind, elle dessine une étoile juive brisée, faîte de zinc, de façades entaillées et d’angles vifs. Les expositions y retracent plus de 2000 ans d’histoire et d’art juif.

Musée juif Berlin
Musée Juif de Berlin

Situé sur l’emplacement de l’ancien siège de la Gestapo et des SS, le musée Topographie de la Terreur (Topographie des Terrors) est dédié à la documentation sur la planification et l’exécution des crimes de la Gestapo, des SS et de la Sécurité du IIIème Reich. Certes peu réjouissant, mais témoignage poignant de l’Histoire. La visite est gratuite et se prolonge également à l’extérieur avec une exposition de photographies d’archives. Un musée sur l’indifférence, la haine, la folie que je vous recommande.

Le musée du Mur (Mauermuseum), qui se trouve près du célèbre et touristique Checkpoint Charlie, est un grand fourre-tout d’informations, toutes plus intéressantes les unes que les autres, mais sans aucun ordre logique. Il permet de se rendre compte du trauma des Berlinois suite à cette déchirure du pays et de la capitale allemande… Et également de s’émerveiller devant l’ingéniosité de certains pour passer de l’autre côté du Mur et rejoindre l’Ouest.

Photographie et cinéma

Fondation Helmut Newton
Fondation Helmut Newton

Passionné de photos et de salles obscures (non je ne parle pas des darkrooms du Berghain, quoique…), je vous recommande chaudement le musée de la Photographie (Museum für Fotografie), qui abrite également la Fondation Helmut Newton. Sa maîtrise de la lumière et du noir et blanc nous fascine, notamment lorsqu’elle s’incarne au travers des plus belles icônes érotiques du XXème siècle.

Le C/O Berlin est également un lieu d’exposition dédié à la photographie. Il accueille les œuvres d’artistes de renommée internationale tel que Sebastião Salgado, qui fut invité pour l’inauguration.

C-O Berlin Amerika Haus.jpg
C/O Berlin

Enfin, sur le chemin de Potsdamer Platz, pourquoi ne pas faire un tour à la Cinémathèque allemande – Musée du Cinéma et de la Télévision (Deutsche Kinemathek – Museum für Film und Fernsehen). Un musée qui vaut vraiment le coup lorsqu’on aime la toile ou « la petite lucarne » : de belles installations multimédias qui vous permettent de retrouver les principaux protagonistes du cinéma allemand tels Murnau ou Marlène Dietrich…

En vrac, laissez-vous tenter par l’élégance de la Hamburger Bahnhof – Musée d’art contemporain, le musée d’Histoire naturelle, la collection d’art moderne du musée Berggruen, ou encore l’incontournable Musée allemand de la Currywurst, qui réussit à mettre à l’honneur la saucisse comme jamais !

Laisser un commentaire